Accueil A la Une Entretien exclusif avec Alain Giresse : « J’avais dit qu’un jour Sadio...

Entretien exclusif avec Alain Giresse : « J’avais dit qu’un jour Sadio Mané sera le meilleur joueur africain »

0

Ancien sélectionneur du Sénégal de 2013-2015, Alain Giresse fait partie des bâtisseurs de cette équipe sénégalaise, qui vient de remporter la 33ème Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. L’actuel sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, l’avait avoué lors d’une conférence de presse. Pour le technicien français, le Sadio Mané de maintenant n’est pas le même que celui d’il y a quelques années. Il a fait savoir qu’il avait prédit que Mané sera un jour élu « meilleur joueur africain ». Ce qui fut d’ailleurs le cas en 2019, avant que l’attaquant sénégalais ne soit honoré récemment meilleur joueur de la CAN au Cameroun.

Quel bilan tirez-vous de cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, qui vient de s’achever du côté du Cameroun ?

L’apparition et la démonstration des équipes des petites nations du football, qui ont tout d’un coup impressionné par de bons résultats. Quand nous regardons les Comores, la Guinée Equatoriale ou la Gambie, des équipes qu’on n’attendait pas du tout. L’élimination précoce de l’Algérie dès le 1er tour et qui n’a pris qu’un point, en tant que l’équipe championne en titre. L’élimination également du Ghana, qui est aussi une grande nation du foot en Afrique. Une CAN avec 24 équipes, c’est au moins 7 matchs. Il ne suffit pas de démarrer très fort, mais maîtriser ses efforts jusqu’au bout. Par exemple, le Nigeria, qui avait impressionné au 1er tour, gagnant ses trois matchs, la seule équipe à réaliser une telle performance, s’est faite éliminer en huitièmes de finale par la Tunisie.

Le Sénégal a été sacré champion d’Afrique pour la première fois, pourtant l’équipe n’a pas changé tant que ça par rapport à celle que vous aviez conduite à l’édition 2015 en Guinée Equatoriale…

La différence est qu’à cette époque, l’équipe était encore plus jeune, des joueurs en progression, qui n’avaient pas atteint une certaine maturité dans le jeu. Le Sadio Mané de maintenant n’est pas le même que celui d’il y a 6 ou 7 ans. Quand j’étais à la tête de l’équipe nationale du Sénégal, j’avais dit qu’un jour Sadio Mané sera le meilleur joueur africain de l’année. Il s’est beaucoup bonifié, ces dernières années, tout comme Idrissa Gana Guèye…. Aliou Cissé avait avoué que j’avais déjà mis en place cette équipe. Maintenant, les joueurs sont arrivés à maturité et évoluent pour la plupart dans les grands clubs européens. Il y a aussi des arrivées de joueurs qui étaient reticents, à l’image de Kalidou Koulibaly, qui se posait des questions s’il allait jouer pour la France ou le Sénégal. Des joueurs qui sont venus après comme Abdou Diallo, qui voulait également jouer pour la France à la base. Vous savez, il suffit de voir les clubs dans lesquels évoluent ces joueurs aujourd’hui, pour ne pas être surprise de ce sacre du Sénégal.

Le Mali, une équipe que vous avez aussi entraînée, s’est fait surprendre en huitièmes de finale, alors qu’il espérait aller jusqu’au bout de cette compétition…

Je pense que c’est une équipe jeune et talentueuse, avec des joueurs qui se connaissent depuis les sélections des U17 et U20. Mais, le Mali ne pouvait pas être un favori devant le Cameroun (pays hôte), l’Algérie, le Sénégal ou encore le Nigeria. Il manque encore le potentiel offensif pour pouvoir prétendre aller dérocher le titre continental. Dans une équipe, seul le talent ou la technique ne suffit pas, il faut de la maturité. Je pense que cette sélection malienne est encore jeune, mais commence à gagner en expérience et en maturité.

C’est bientôt les matchs des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde et le Sénégal retrouvera l’Égypte, tandis que le Mali croisera la Tunisie, deux sélections que vous avez déjà dirigées…

Ces matchs sont des finales, pour accéder à la phase finale de la Coupe du monde Qatar 2022. Ce sont les meilleures équipes d’Afrique, difficile de dire celles qui se qualifieront pour le moment. Mais, le Sénégal, qui vient remporter la Coupe d’Afrique des Nations, a un ascendant psychologique sur l’Égypte. En plus du fait que le Sénégal l’avait battu en finale, on avait également dominé cette équipe égyptienne à Dakar et au Caire, lors des éliminatoires de la CAN 2015 (2-0 et 0-1). Toutefois, l’Égypte n’est pas facile à jouer. Il est très difficile de leur marquer des buts. Un bloc compact, dur à manœuvrer. Le Sénégal a les moyens, mais un match de football ça se joue sur un petit détail.

Sadio Mané a été désigné meilleur joueur de la CAN 2021 par la CAF, mais Jay-Jay Okocha estime que c’est le Camerounais Aboubakar Vincent qui le méritait. Quel est votre avis là-dessus ?

La question est un peu particulière, si la CAF a désigné Sadio Mané, c’est logique. Il a été élu meilleur joueur, pour moi dans la logique des choses, car il est champion d’Afrique et l’un des grands artisans sénégalais. C’est son appréciation à lui. Jay-Jay Okocha est quelqu’un que je connais bien et que j’apprécie beaucoup, mais le titre de champion est un élément non négligeable. Sadio Mané a été un élément déterminant. C’est son avis, je tiens compte du titre.

Vainqueur de la Ligue des Champions, Supercoupe UEFA et la Coupe du monde des clubs avec Chelsea, en plus du titre de champion d’Afrique avec le Sénégal. Pensez-vous qu’Édouard Mendy pourrait devenir le premier gardien à être consacré « Joueur africain de l’année » ?

Oui (rires), c’est fort possible ! Édouard Mendy, c’est extraordinaire ce qu’il a réalisé cette saison. J’ai été très surpris de le voir jouer la finale de la Coupe du monde des clubs avec Chelsea. Il n’avait pas fini de savourer son titre de champion d’Afrique. Vous avez raison et la question va se poser. Mais, il va falloir attendre encore la Ligue des Champions et peut-être même la Coupe du monde qui se jouera aux mois de novembre et décembre prochains. Mais, il a une avance considérable sur les autres prétendants, car il est aussi sacré meilleur gardien de la saison par l’UEFA pour la saison 2020-2021, meilleur gardien de l’année The Best FIFA Football Awards et meilleur gardien de Coupe d’Afrique des Nations 2022.

Plusieurs pays viennent de limoger leurs sélectionneurs à l’issue de la Coupe d’Afrique des Nations. Alain Giresse serait-il toujours intéressé à prendre les commandes d’une sélection africaine ?

Effectivement, s’il y a un autre projet. J’ai eu des discussions avec certaines Fédérations, qui n’ont finalement pas abouti à grand-chose. Je suis toujours attaché au continent.

Afrik.com