ActualitésSociété

Émigration clandestine : ce que révèlent les (derniers) chiffres

Le phénomène de l’émigration clandestine a refait surface, ces derniers jours, avec le drame de Kafountine qui a causé quinze (15) morts, après une plus ou moins longue période d’accalmie. Au même moment, des départs de pirogues s’organisaient à Sendou, Mbour et Saint-Louis.

Pourtant, renseigne le quotidien L’Observateur dans sa livraison de ce lundi, les derniers chiffres du Comité interministériel de lutte contre l’émigration clandestine (Cilec) laissent apparaître une considérable, pour ne pas dire substantielle, de ce phénomène.

En effet, d’après les compilations effectuées par cette structure à la date du 13 juin 2022, 1471 candidats à l’émigration irrégulière ont été interpellés dans les eaux sénégalaises. Ce, en sus d’une dizaine d’embarcations interceptées.

Ces chiffres, enregistrés au courant du deuxième semestre de l’année 2021 2021, sont fournis, à en croire le Comité de lutte contre l’émigration clandestine, par la police, la marine, la gendarmerie et la Direction générale de l’administration territoriale (Dagat).

Le rapport du Cilec révèle également que les mois de juillet, août et octobre sont les plus « chauds » avec, respectivement, 324, 437 et 372 candidats arrêtés, contre un repli en décembre avec seulement cinq candidats alpagués par les forces de défense et de sécurité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 + 6 =


Bouton retour en haut de la page