cropped-logotransparent.png

Effondrement du forage de Ngoye : Le département de Bambey manque d’eau

effondrement-du-forage-de-ngoye-le-departement-de-bambey-manque-deau

L’effondrement du château d’eau de Ngoye, dans le département de Bambey, cause beaucoup de désagréments aux habitants, depuis des jours. Une  situation devenue plus compliquée, car tous les engins lourds pouvant permettre sa réparation sont présentement à Touba. Ainsi, pour soulager la population en attendant la restauration de l’ouvrage, Ansou Niabaly informe que «des  camions-citernes continuent d’assurer l’approvisionnement en eau des populations, le temps que la situation soit résolue. Une chose qui ne pourra pas se faire de sitôt, car il faudra déblayer les gravats au-dessus du forage. Et pour ce faire, il faut des moyens lourds. Ce que nous n’avons pas actuellement», dit-il.

Joint par nos confrères de la RSI, le directeur d’Aquatech rassure la population et rassure qu’une fois qu’ils auront accès au forage, ils procéderont à la mise en place d’un refoulement en direct.

«On n’a pas encore réussi à mettre la main sur un engin lourd afin de déblayer le forage. Mais nous y travaillons avec l’État pour qu’on puisse avoir à la disposition du matériel rapidement sur cette zone, parce qu’aujourd’hui, toute la logistique est concentrée sur la ville sainte».

Néanmoins, d’après la RSI, des solutions sont préconisées par les autorités compétentes afin de régler définitivement ce problème avant le début du Magal. Mais, en attendant, les camions-citernes soulagent le stress des populations.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top