cropped-logotransparent.png

Doudou Wade : « les députés de Yewwi peuvent, en 4 jours, régler la question du règlement intérieur de l’Assemblée »

doudou_wade

Les députés du groupe parlementaire Yewwi Askan wi ont, lors d’une conférence de presse hier mercredi, fait savoir qu’il est impossible pour le Pm de faire sa déclaration de politique générale à l’état actuel de la situation de l’Assemblée nationale où le règlement intérieur est un « faux ». Interrogé sur cette déclaration de Ayib Daffé et de ses camarades, Doudou Wade leur donne raison.

« Je n’ai pas écouté les députés de Yewwi Askan Wi, mais ils ont raison de dire que la DPG ne peut pas se faire dans l’état actuel de la situation de l’Assemblée nationale qui, dans son règlement intérieur, n’a plus de disposition relative au Premier ministre. En 2019, par une loi, on a soustrait de son règlement intérieur, toutes les dispositions relatives au Premier ministre », a expliqué M. Wade dans un entretien avec L’Observateur.

Il a rappelé que : « la Constitution a été visée pour faire revenir le Premier ministre et la nomination d’Amadou Ba en 2022. Les députés de Yewwi, depuis 2022, ont été avisés par moi-même, par Mamadou Lamine Diallo. Me Oumar Youm, juriste, était président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Birame Soulèye Diop, aujourd’hui ministre, était président du groupe parlementaire. Est-ce qu’ils ne savaient pas en ce moment qu’ils n’avaient plus la capacité de censurer le Premier ministre ? Et même quand Birame Soulèye Diop demandait la censure du Premier ministre (Amadou Ba), l’Assemblée n’avait plus ce droit. Ils ont failli à leur mission ».

A en croire l’ancien député, l’état actuel ne permet pas à l’Assemblée nationale de s’organiser pour recevoir le Premier ministre, mais ce dernier est obligé, selon les dispositions de l’article 55 de la Constitution, de venir faire une Déclaration politique générale.

Doudou Wade de souligner que « les députés de Yewwi Askan wi peuvent, demain jeudi, faire une proposition de loi et l’étudier lundi prochain. On me dira que lundi, c’est la fin de la session, mais les députés peuvent convoquer une session extraordinaire pour le lundi suivant. (…) ».

Mieux, a conclu Doudou Wade, « ils peuvent faire le travail en quatre (4) jours et renvoyer ça au Président de la République. Il ne faut pas qu’ils se cachent derrière la situation actuelle parce qu’elle n’est pas insurmontable. Même si ce n’est pas possible, ils ont le pouvoir ».

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top