A la UneActualitésSociété

« Deux compensations suspectes » : Nouvelles révélations sur le scandale foncier à la Sicap !

Suite et pas fin du scandale foncier aux relents d’escroquerie sur deniers publics qui secoue la Société immobilière du Cap-Vert (SICAP).

Libération révèle, dans sa parution du jour, que «deux compensations suspectes» sont au cœur de l’achat du terrain litigieux portant sur 70 hectares.

La SICAP a offert un site de 31.320 m2 situé à Louga et une créance de 1,5 milliard Fcfa détenue sur l’État au représentant de Mina Hôtel.

D’après les informations du journal, l’opération a été effectuée sans acte de vente et hors la vue du notaire.

Une anomalie qui confirme l’opacité entourant cette opération d’achat foncier dans laquelle 4,2 milliards ont été détournés.

En fait, la SICAP a cédé son terrain pour compenser l’achat d’un terrain qui n’existe pas. De surcroît à vil prix. Et ce n’est pas tout.

Le 9 septembre 2015, la SICAP a consenti à Mina Hôtel une cession partielle de la créance qu’elle détient sur l’État à concurrence de 1,5 milliards de Fcfa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 + 22 =


Bouton retour en haut de la page