Accueil Actualités Dakar-Kidira-Bamako : Le Frapp dénonce l’arrestation des 3 marcheurs de l’Unité africaine

Dakar-Kidira-Bamako : Le Frapp dénonce l’arrestation des 3 marcheurs de l’Unité africaine

0

Ils sont trois “marcheurs de l’Unité africaine” pour le tronçon Dakar-Kidira-Bamako, à être arrêtés ce mercredi par la gendarmerie de Kidira, la majorité ayant déjà traversé la frontière est à Diboli au Mali. Une arrestation dénoncée par le mouvement Frapp.

Le Mali sous embargo de la Cedeao et de l’Umoa a suscité solidarité des populations africaines. Des Sénégalais ont décidé de le matérialiser en se rendant à pied au Mali. Mais trois d’entre eux, Khadidiatou Dieye, Alfousseynou Sow et Ibrahima Niang, ont été arrêtés, à mi-parcours, par la Gendarmerie de Kidira,
Frapp, exprimant “l’acte de courage, de détermination, de panafricanisme” exprimés, dénonce les arrestations  des marcheurs par la gendarmerie et exige leur libération sans délai…
“Les 3 marcheurs de l’Unité africaine ont été séquestrés dans le domicile où ils étaient hébergés. La gendarmerie a amené du renfort et a commencé à arrêter toutes les motos, sachant que ce sont les motos qui pouvaient transporter les marcheurs pour leur faire traverser la frontière”, note-on dans le communiqué.
A en croire les camarades de Guy Marius Sagna, “le rôle de la gendarmerie est de protéger les populations et non de bloquer la progression d’Africains du Sénégal qui expriment leur désaccord avec les illégales sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa en marchant vers Bamako”.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here