cropped-logotransparent.png

Dakar : des produits de consommation saisis pour une valeur estimée à 36 millions CFA

images (6)

Des produits de consommation d’une valeur de 36 millions 842 mille 500 FCFA ont été saisis par le service régional de commerce de Dakar, jeudi, lors d’une opération de contrôle des prix et de vérification de la qualité des produits destinés à la consommation.

Les agents du service régional du commerce de Dakar ont saisi, à cette occasion, 250 bonbonnes de gaz butane pour plus de 4 millions, 184 cartons de biscuits périmés, 749 sacs de riz de 50 kg.

Dans le lot des produits saisis, figurent également 149 sacs de riz de 25 kg, 318 cartons de tomates, 290 sacs de sucre, soit 14 tonnes d’une valeur de 10 millions 237 mille 500 FCFA.

Les saisies concernent des produits ”propres à la consommation”, mais retirés pour “pratique de prix illicite”, ainsi que des saisies de produits ”impropres à la consommation ou interdits”.

“Le but est de faire en sorte que l’approvisionnement correct en denrées de première nécessité du marché soit assuré”, en veillant “au respect strict des prix” tout en asseyant “une veille sur la sécurité sanitaire des aliments”, a expliqué Amadou Touba Niane, commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional du commerce de Dakar.

Selon M. Niane, cette opération fait suite aux instructions données par le chef de l’État et réitérées lors du Conseil des ministres de ce mercredi 13 mars 2024.

“Le service régional de commerce de Dakar a travaillé d’arrache-pied pour renforcer le dispositif de protection des consommateurs, et cela va continuer à se faire progressivement”, a-t-il indiqué.

Au total, une dizaine de marchés de Dakar ont été visités, de Tilène à Niarry Tall, en passant par Grand-Yoff, Castors, Grand-Dakar, le marché Nguélaw, celui de Gueule Tapé, les marchés Dior, Petersen et celui de Ouakam.

Selon Amadou Touba, les agents du service régional du commerce de Dakar ont conduit cette opération de concert avec la gendarmerie de l’environnement et des volontaires de la consommation.

Il a rappelé que “le décret 68507 réglementant le contrôle des produits destinés à l’alimentation humaine et animale précise que, pour une information commerciale loyale, il faudrait que le produit ait des mentions obligatoires qui vont permettre au consommateur de lire et comprendre certaines informations”.

M. Niane a signalé que les auteurs des infractions constatés lors de cette opération seront poursuivis par l’administration du commerce.

“Des amendes dont les fourchettes sont déterminées par la loi leur seront infligées ; pour les produits propres à la consommation, après paiement, on restitue le produit, et pour les produits impropres à la consommation, il y a une amende, mais le produit n’est pas restitué”, a-t-il précisé.

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top