Accueil Actualités Covid-19 : Un taux de couverture de 8% à Sédhiou, les acteurs...

Covid-19 : Un taux de couverture de 8% à Sédhiou, les acteurs invités à retrousser les manches

0

Va-t-on vers un échec de la politique sanitaire de lutte contre le coronavirus dans la région de Sédhiou ? En tout cas, la gestion axée sur les résultats (GAR) ne fait pas encore sourire les autorités sanitaires. En conclave hier lundi avec les acteurs à la base (structures sportives, organisation de la société civile, organisation communautaire de base, association des chefs de village), le diagnostic sans complaisance a été fait sous la supervision des médecins chefs de district et de la région médicale.

A ce jour, malgré les stratégies déployées par le personnel de santé et la disponibilité des vaccins, ce sont au total 33072 doses qui ont été administrées ne correspondant pas forcément à autant de personnes vaccinées. Soit un taux de 8% par rapport à la cible.

Loin d’atteindre l’objectif de 90% visé au départ, les acteurs communautaires sont invités à retrousser davantage les manches. Devant le constat que les personnes ont un réel problème de confiance face à la vaccination, même du programme élargi de vaccination (PEV), le Docteur Diabel Dramé, médecin chef du district sanitaire de Sédhiou, suggère que les stratégies soient mieux affinées, que la sensibilisation soit renforcée et que les comités de pilotage soient redynamisés.

Dans la même dynamique collaborative, le docteur Amadou Yéri Camara, médecin chef de région, a invité les équipes  ainsi que les chefs de villages à plus d’engagement pour améliorer les résultats car, dit-il, les objectifs ne sont pas atteints malgré la disponibilité des vaccins en quantité suffisante.

Seulement, du côté des acteurs à la base, on a souligné la rétention d’informations par les infirmiers chef de district pour des raisons de grève, le manque de données fiables chiffrées au démarrage de la campagne ‘’Navétane xex Corana’’ afin de mesurer l’impact de l’approche communautaire dans la lutte contre le coronavirus.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here