cropped-logotransparent.png

Côte d’Ivoire: «Calao», nouvelle découverte majeure d’hydrocarbures à 45 kilomètres au large des côte

78844332-57181848

En Côte d’Ivoire, les autorités annoncent une nouvelle grande découverte d’hydrocarbure, il s’agit du gisement « Calao ». Située à 45 kilomètres au large des côtes, cette découverte a été faite par le groupe italien ENI en partenariat avec la société nationale Petroci. Une découverte qui conforte les autorités dans leur volonté de poursuivre le développement des activités d’hydrocarbures.

 

Les estimations indiquent pour le moment des réserves de l’ordre de 1 à 1,5 milliard de barils de pétrole. Une découverte majeure selon Bienvenu Essé le directeur général des hydrocarbures : « Elle se présente comme la deuxième découverte la plus importante du pays, explique le directeur général des hydrocarbures. C’est une découverte majeure. Toutes les substances contenues dans le gisement seront produites, notamment le pétrole et le gaz naturel. La Côte d’Ivoire dépend en grande partie du gaz naturel pour la production de l’électricité et pour l’usage des industriels. Le pétrole sera produit concomitamment avec le gaz, en fonction de ses spécifications, du marché et des besoins locaux. Il pourra aussi être exporté. »

L’État attend des recettes directes de l’exploitation de ce gisement : plus de la moitié du profit, mais également la création d’emplois, dont 1 500 directs permanents et 7 000 indirects.

Miser sur les nouveaux investissements
Les autorités espèrent que cette nouvelle découverte va également encourager de nouveaux investissements. « Avec cette découverte, il est clair que le potentiel de notre bassin est avéré. En 2021, nous avons fait une découverte de taille mondiale. Avec « Calao » aujourd’hui, on peut dire que le potentiel est plus qu’avéré. Le pays jouit d’une stabilité socio-politique et à un bon indice du « Doing Business ». Le cadre réglementaire, législatif et même contractuel est très attractif donc nous serons très heureux de pouvoir continuer à tisser des partenariats économiques pour l’intensification de la recherche pétrolière en Côte d’Ivoire, rappelle Bienvenu Essé. Nous faisons appelle à tous les investisseurs, à tous les partenaires désireux d’investir dans l’exploration et la production pétrolière en Côte d’Ivoire pour plus de recherche pétrolière, pour plus de prospection afin d’aboutir à d’autres découvertes aussi majeures. »

Sur 50 blocs, 29 n’ont pas encore été officiellement attribués. En ce qui concerne le gisement de « Calao », les autorités espèrent sa mise en exploitation d’ici 2026. Et selon l’Agence internationale de l’énergie, avec le développement des énergies renouvelables, aucun nouveau grand projet d’extraction de pétrole et de gaz n’est nécessaire dans le monde. L’agence souligne également que d’ici 2030, les investissements doivent atteindre 4 550 milliards de dollars chaque année pour mener la transition énergétique.

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top