Accueil Actualités Contentieux à l’IFEE- UCAD: Un autre revers judiciaire pour le sudes/Esr

Contentieux à l’IFEE- UCAD: Un autre revers judiciaire pour le sudes/Esr

0

Le dossier opposant le Recteur de l’Ucad, Pr Ahmadou Aly Mbaye à la section enseignement supérieur du Sudes a été jugé ce matin au palais de justice de Dakar. Le Tribunal de Grande Instance (TGI) s’est déclaré incompétent. Il a été saisi par des enseignants de l’Institut français des étudiants étrangers (IFE), membres du Sudes/Esr.
Ils ont porté plainte contre le recteur pour faux et usage de faux dans la nomination du Directeur par intérim de l’IFE, Pr Abdoulaye Diouf. Avocat du Recteur, Me Cheikh Amadou Ndiaye qui avait plaidé cette cause se réjouit. « Cette décision, on l’attendait. Nous estimons que c’est une exception imparable, car ils ne se sont pas adressés à la bonne juridiction », explique-t-il.
Selon Me Ndiaye, l’article 137 du code pénal donne la compétence au tribunal d’instance et non au Tribunal de Grande Instance, car les actes visés par cet article sont du ressort de la première juridiction. « Le tribunal d’instance a ce qu’on appelle une compétence d’attribution, c’est-à-dire que lui seul à la compétence », précise Me Cheikh Amadou Ndiaye. Il se réjouit donc que le tribunal ait pris une décision conforme à la loi.
Pour lui, il était important que les attributions de chacun soient respectées. « Nous ne l’avons pas fait pour éviter le débat au fond, car nous savons qu’ils peuvent maintenant saisir le tribunal d’instance, mais la loi doit être respectée », ajoute-t-il. Joint au téléphone, le SG du Sudes Omar Dia nous a mis en relation avec la Sg de Section du Sudes – IFEE, Madame Ndiabou Sega Toure. Selon elle, la Section Sudes accepte la décision du tribunal mais poursuivra la lutte auprès des instances compétentes.
Elle a aussi rappelé le blocage de son salaire et celui d’un autre enseignant de l’institution depuis 5 mois. Pour rappel, depuis cette affaire beaucoup de membres du Sudes/ Esr ont démissionné en dénonçant la gestion cavalière du syndicat. La dernière en date est celle d’un SG de l’UGB et membre du bureau national.
 

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here