Accueil Société Consommation de drogue : «Le Sénégal compte plus 24 000 toxicomanes et...

Consommation de drogue : «Le Sénégal compte plus 24 000 toxicomanes et je pense que, d’ici à deux ans, ils seront plus de 50 000» (directeur régional ONUDC)

0
Dans un entretien accordé à RFI, Amado Philip de Andrés, directeur régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale a fait le point sur les évènements liés au trafic de drogue. Interrogé sur le taux de consommation de drogue en Afrique de l’Ouest, le directeur de l’ONUDC a pris en exemple le cas du Sénégal. L’organe du secrétariat des nations unies aurait mis à la disposition du gouvernement sénégalais un appui technique afin de mettre en place un observatoire de la consommation des drogues et du trafic.
« Au-delà de la consommation de cannabis, il y a une consommation de cocaïne, de tramadol (médicament opioïde) et de nouvelles substances psychoactives qui viennent d’Asie. Nous estimions avoir, par exemple, près de 10 000 toxicomanes au Sénégal, mais les derniers chiffres de prise en charge font état de plus de 24 000 personnes et je pense que, d’ici à deux ans, elles seront plus de 50 000 », a-t-il évoqué. Poursuivant, le directeur de l’ONUDC a fait part de son inquiétude sur la base croissante de consommateurs en évoquant le trafic de drogue sous-régional : « Avant, nous observions que 5% à 8% de la cocaïne qui transitait dans la région, restait sur place, mais aujourd’hui ce chiffre est passé à 10%-17% ».
Avec 57 tonnes  de cannabis saisis en 2021, l’Afrique de l’Ouest serait devenue, de l’avis Amado Philip de Andrés, la plaque tournante de résine de cannabis.