Accueil Actualités Choc Chelsea vs Liverpool: Édouard Mendy enormissime, Sadio Mané buteur

Choc Chelsea vs Liverpool: Édouard Mendy enormissime, Sadio Mané buteur

0

Choc Chelsea vs Liverpool: Édouard Mendy enormissime, Sadio Mané buteur

Vite distancié de deux buts par Liverpool, Chelsea s’est refait la cerise en cinq minutes avant la pause. Mais Reds comme Blues n’auront pas su se départager, même au bout d’une seconde mi-temps enthousiasmante et bourrée d’occasions (2-2).
Chelsea 2-2 Liverpool

Buts : Kovačić (42e), Pulisic (45e+1) pour Chelsea // Mané (9e), Salah (26e) pour Liverpool

Si le football anglais était fait de phénomènes logiques, ça se saurait. Brouillon et emprunté techniquement dans sa première moitié, ce Chelsea-Liverpool aura pourtant vu quatre buts marqués en première mi-temps. Avant d’offrir une seconde période furieusement rock ‘n’ roll et absente de fausses notes, mais aussi bizarrement vierge de but. Une étrangeté qui ravira Manchester City : grâce au match nul du soir, les Sky Blues continuent d’affirmer sereinement leur domination sur la Premier League.

Feu sur le Bridge

Sûrement ankylosées par la pression, les deux formations commencent la partie avec pas grand-chose dans l’estomac. Notamment Liverpool, qui cochonne toute ses relances alors qu’Alexander-Arnold offre d’entrée de jeu un face-à-face à Pulisic. C’est gentil, mais l’Américain bien ingrat loupe complètement son duel face à Kelleher. Grave erreur car Sadio Mané, lui, sait bien mieux déballer les cadeaux. Quelques minutes plus tard, le Sénégalais hérite en effet d’une tête devisée de Chalobah dans la surface et ajuste Mendy de près. Pas de quoi relever le niveau technique de ce supposé sommet, qui continue de planer en rase-mottes.
Liverpool s’en contente, conscient qu’il lui suffit d’un éclair de génie pour allumer une seconde fois Chelsea. Ce que ne va pas se priver de faire Salah, en trois petits temps : une course de dingue, une feinte de corps qui laisse baba Alonso et enfin un tir enchaîné qui plante Mendy sur les talons. Cette fois-ci, la machine est lancée. Chelsea s’énerve, mord plus haut, plus fort, et Kovačić surenchérit de son petit chef-d’œuvre personnel : le Croate cale une reprise de volée hallucinante, qui secoue les tripes et la voix d’un Stamford Bridge retrouvé. Bonheur pour les Blues : Liverpool continue de défendre n’importe comment. Pulisic, subtilement lancé par Kanté, remet même tout ce beau monde à égalité juste avant la pause.

Édouard aux mains d’argents

Le second acte n’aura dès lors plus rien à voir avec le premier. Un rythme de fou, zéro salamalec dans l’entrejeu et des transitions à vitesse lumière : les deux équipes canardent dans tous les sens, seulement entravées par le blindage massif posé par des portiers impeccables dans leur but respectif. Édouard Mendy dégoute notamment Salah et Mané, alors que Chelsea se fie d’abord à Kanté – omniprésent aux quatre coins du pré – pour ambiancer le jeu. La musique est bonne, mais la valse est trop équilibrée. Jusqu’aux bout, Blues et Reds se tiendront en respect malgré un dernier quart d’heure plutôt en faveur des locaux. Manchester City, qui cumule désormais onze et dix unités d’avance au classement sur ses deux rivaux, peut pioncer sur ses deux oreilles.

Chelsea (3-4-2-1) : Mendy – Thiago Silva, Rüdiger, Azpilicueta – Chalobah (Jorginho, 70e), Kanté, Kovačić, Alonso – Mount, Pulisic – Havertz (Hudson-Odoi, 79e) . Entraîneur : Tuchel.

Liverpool (4-3-3) : Kelleher – Alexander-Arnold, Van Dijk, Konaté, Tsimíkas – Fabinho, Milner (Keita, 70e), Henderson – Salah, Jota (Oxlade-Chamberlain, 70e), Mané. Entraîneur : Klopp.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here