Accueil A la Une Cérémonie d’installation des HCCT : Le discours du Président Macky Sall

Cérémonie d’installation des HCCT : Le discours du Président Macky Sall

0

Cérémonie d’installation des HCCT : Le discours du Président Macky Sall

 

Le chef de l’État a présidé aujourd’hui la cérémonie d’installation des membres du HCCT. À cette occasion, il a délivré un message fort à l’endroit des nouveaux Hauts Conseillers. « C’est toujours avec un plaisir particulier et la mémoire pleine de souvenirs, que je prends part aux activités concernant les collectivités territoriales.

C’est dire combien je me réjouis de présider cette cérémonie d’installation des membres du Haut Conseil des collectivités territoriales. En vous retrouvant pour cette occasion, j’ai d’abord une pensée pieuse pour tous les membres du Haut Conseil qui nous ont quittés, dont son Premier Président, feu Ousmane Tanor Dieng. Je rends hommage à un fidèle compagnon, un républicain en toute circonstance, un leader politique engagé, discret et courtois. C’est l’occasion aussi de vous présenter mes vœux les meilleurs pour une année paisible et réussie. Je félicite Madame la Présidente du Haut Conseil des collectivités territoriales, ainsi que tous les membres du HCCT pour les efforts déployés dans l’exécution de leur mission, malgré les moments difficiles que nous avons traversés avec notamment la pandémie Covid-19. »

S’adressant à la présidente de cette institution, le président Macky Sall d’ajouter : « Cela transparait clairement, Madame la Présidente, dans votre rapport de mandature dont j’ai pris connaissance. J’ai noté la densité et la pertinence de vos productions, ponctuées de plus de 500 recommandations aussi riches que variées. Les problématiques que vous y abordez concernent, en effet, des sujets aussi divers que l’amélioration de l’Acte III de la décentralisation, la mise en place de la fonction publique locale, le financement et la fiscalité des collectivités territoriales, le statut des chefs de village et de quartier, l’environnement, l’habitat social, la modernisation de l’agriculture, entres autres domaines d’activité. Ces problématiques sont au cœur des préoccupations de l’État, des terroirs et des populations ».

Concernant les attentes de la part des membres du HCCT, le président Sall de renchérir. « Je me réjouis, par conséquent, que vous leur accordiez l’attention qu’elles méritent. En effet, le Haut Conseil des Collectivités territoriales a été créé comme institution consultative relai, représentative des terroirs, en vue de contribuer à l’action des pouvoirs publics dans la définition et la mise en œuvre de nos politiques de développement économique et social. Dès lors, il s’agit pour le Haut Conseil d’écouter les pulsions des terroirs et de toucher au plus près le ressenti des populations en gardant toujours le curseur sur l’inclusion sociale et l’équité territoriale qui constituent deux marqueurs principaux de nos politiques de développement ; l’un et l’autre traduisant ensemble le concept du Sénégal de tous, le Sénégal pour tous. Voilà pourquoi le Haut Conseil des Collectivités territoriales a un rôle majeur à jouer dans le tracé des contours de la phase II de l’acte III de la décentralisation, en vue d’instaurer ce que je pourrais appeler « la République des proximités à travers l’équité territoriale. » Ce chantier ouvrira de nouvelles perspectives de renforcement graduel des compétences et prérogatives des collectivités territoriales qui deviendront à terme de véritables instances de mise en œuvre des politiques de développement national. Mais le chemin vers cet objectif est long. Il nécessite un travail hardi et durable, de la clairvoyance et de la patience. Un changement en profondeur à l’échelle nationale demande en effet de la vision et des moyens d’action. Autrement, il se réduit en vœu pieux, donc sans lendemain. Nous avons jeté les bases d’une grande réforme qui va s’inscrire dans la durée. Je sais pouvoir compter sur vous, membres du HCCT, sous le leadership dynamique de votre Présidente, pour être des acteurs dynamiques dans la réalisation de ma vision d’approfondissement de la décentralisation par la territorialisation des politiques publiques afin de promouvoir un développement local intégral. C’est dans ce cadre que j’ai institué le 10 octobre comme « Journée nationale de la décentralisation », pour remettre chaque année au cœur de l’agenda national les préoccupations des élus locaux, et à travers eux, celles des populations. Dans le même esprit, nous avons tenu le 28 décembre dernier un Conseil présidentiel de développement territorialisé à Tambacounda qui a permis de recueillir les avis des acteurs locaux sur le sens qu’ils voudraient que l’on donne à l’aménagement de leur terroir. Avec une politique de décentralisation bien articulée, nous visons à améliorer les performances des instruments de justice sociale et d’équité territoriale que sont le PUDC, le PUMA, la DER, la CSU, les Bourses de Sécurité familiale et la Carte d’égalité des Chances en faveur des personnes vivant avec un handicap. »

« Mesdames, Messieurs le Hauts Conseillers, les défis sont certes nombreux. La mandature sortante a réussi le pari de l’action avec une foison d’activités et de recommandations qui sont la preuve que l’Institution est un cadre d’éclosion d’idées et d’actions pertinentes en faveur du développement durable de nos terroirs. Elle a ainsi donné corps à la vision qui a sous-tendu la création du HCCT. Il s’agit, à présent, de garder le rythme, voire le renforcer, parce que ce qui est attendu de vous ne relève guère d’une sinécure, mais d’une mission exigeante. Alors, je vous exhorte à vous investir au plus auprès des populations, pour rester à leur écoute, afin de jouer pleinement votre rôle de relais institutionnel et social. Ce faisant, je suis sûr que vous trouverez auprès de votre Présidente, Madame Aminata Mbengue Ndiaye, une bonne source d’inspiration. Madame la Présidente Aminata Mbengue Ndiaye, En vous nommant pour diriger le Haut Conseil des Collectivités Territoriales, j’ai voulu faire le choix de la confiance inhérente à toute haute fonction, mais également le choix de la compétence et de la maturité politique. Par votre parcours et votre action publics de longue date, vous incarnez ces qualités qui s’attachent à la conduite des Institutions publiques républicaines. »

Le président Macky Sall de montrer la voie pour les prochains défis à relever. « L’État et la République dont dérive le HCCT restent, en effet, les piliers irremplaçables de la Nation. Quand ces piliers vacillent, ce sont les fondements de la Nation qui tremblent. C’est pourquoi les hommes et les femmes qui incarnent et animent les Institutions doivent toujours garder une posture digne des charges qui leur sont dévolues. C’est une exigence à la fois républicaine et patriotique, surtout en ces temps où le monde entier, pays développés comme pays en développement, se trouve confronté à des défis inédits, toujours plus nombreux et plus complexes. Je sais compter sur votre sagacité, Madame la Présidente, et avec l’engagement des membres du HCCT, pour relever ensemble ces défis de notre temps et dessiner, avec votre contribution, les contours du Sénégal de demain. Vous avez ma confiance et mon soutien. Avec tous mes vœux de succès, je déclare maintenant installés les Hauts Conseillers de la deuxième mandature du Haut Conseil des collectivités territoriales! »

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here