Accueil Actualités Assemblée nationale : Les acteurs du tourisme veulent des sièges à l’hémicycle

Assemblée nationale : Les acteurs du tourisme veulent des sièges à l’hémicycle

0

Les acteurs du tourisme veulent avoir des représentants à l’hémicycle. Ils estiment que les questions du tourisme à l’Assemblée nationale doivent être défendues par eux-mêmes.

« Vu la complexité des interactions et des interrelations que joue le secteur du tourisme dans sa transversalité, nous avons jugé légitime et intéressant que les acteurs eux-mêmes puissent porter la voix du tourisme dans l’hémicycle. Quoi de plus compréhensible et de plus normal, que ceux et celles qui exercent dans le secteur, puissent éclairer, assister et accompagner le gouvernement dans le choix des orientations stratégiques de la politique touristique de notre pays », explique président Boly Gueye, président de l’association Compact Yatal de la chaîne de valeur tourisme.

Dans ce sens, ladite association et l’observatoire national pour le développement du tourisme au Sénégal (ONDTS) vont porter le combat afin que des acteurs touristiques siègent à l’Assemblée nationale.

Ainsi, selon Mouhamed Faouzou Deme, président de l’ONDTS, « il est important et crédible que des voix autorisées, à travers des sachants, des compétences et des expérimentés, puissent donner leurs avis et éclairages lors de l’examen des budgets, mais pas seulement lors du passage du ministère du Tourisme, mais surtout sur toutes les questions connexes et annexes, qui touchent le secteur du tourisme », explique-t-il.

« Autrement dit : Le député acteur du tourisme saura défendre mieux que quiconque et apporter sa contribution au passage de chaque ministère ou le tourisme a un rôle important à y jouer ».

Ils comptent mobiliser la famille de tous les travailleurs du secteur du tourisme et de la chaîne de valeur afin qu’elle soutienne et accompagne l’initiative de l’ONDTS et de Compact Yatal pour qu’ils puissent avoir de « dignes représentants » du secteur du tourisme à l’Assemblée nationale.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here