A la UneActualitésSociété

Assassinat de Kiné Gaye: « des objets en lien avec le crime découverts chez le suspect, placés sous scelle » (Police)

La police nationale est revenue largement, ce lundi, sur les éléments de l’enquête concernant l’assassinat de Fatou Kiné Gaye, qui a eu lieu vendredi 20 mai 2022, aux environs de 22h.

Dans un communiqué rendu public, la police annonce que « les objets, en lien avec le crime, ont-ils été découverts chez le suspect et placés sous scelle ».

Le document rappelle : « c’est le commissariat de Pikine qui  a été informé de la découverte d’un corps sans vie dans un multiservice sis a Pikine, rue 10, en face de l’école 5. » Le déplacement effectué sur les lieux, souligne la même source « a permis d’identifier la victime, en l’occurrence la nommée Kiné Gaye. »

Ainsi, les éléments du commissariat de Pikine, renforcés par la Sureté urbaine, avec l’assistance de la Division technique et scientifique, ont procédé aux premières constatations, à l’issue desquelles, « il a été dénombré plusieurs blessures sur le corps de la victime. »

Le corps sans vie a été, par la suite, acheminé à l’hôpital Aristide Le Dantec, à la suite d’une réquisition aux fins d’autopsie.

Le certificat de genre de mort renseigne que la défunte Kiné Gaye  est décédée  suite de coups et blessures par arme blanche

L’enquête a permis d’avoir comme suspect  » son collègue à l’Entreprise Mansour Sy (EMS). »

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 + 6 =


Bouton retour en haut de la page