cropped-logotransparent.png

Après la perte du pouvoir, des ex-ministres de Macky se confient sur leurs plans de reconversion

79586200-57619695

C’est la période de repos pour beaucoup de ministres du régime sortant du Président Macky Sall. Certains ex-ministres se sont confiés à L’Observateur de leur reconversion après la perte du pouvoir.

 

Le choix de sa reconversion ne sera pas difficile. Le professeur Moussa Baldé, dernier ministre de l’Enseignement supérieur sous le régime du Président Macky Sall, va rester au niveau de ce département. Pas en tant que ministre, mais plutôt en tant qu’enseignant. Professeur titulaire au département de Mathématiques, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Moussa Baldé compte retourner dans l’enseignement.

 

«Ma destination naturelle, c’est de retourner dans ma famille naturelle, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour reprendre les cours. Je n’ai pas fui l’Université, c’était un moment où j’étais très épanoui puisque je venais de décrocher deux financements avec des collègues de 500.000 dollars et 400.000 euros pour former des étudiants. Dès la rentrée prochaine, je vais retourner à l’Université», a-t-il fait savoir.

 

D’ici là, le professeur Moussa Baldé se repose en continuant de percevoir légalement son salaire de ministre. Car, rappelle-t-il, à sa sortie du Gouvernement, un ministre garde son salaire pendant 6 mois.

Parallèlement, le professeur Moussa Baldé va poursuivre ses activités politiques en tant que président du Conseil départemental de Kolda.

 

Avocat de profession, Me Oumar Youm compte reprendre sa toge pour sa reconversion. Dernier ministre des Forces Armées du régime de Macky Sall, Me Oumar Youm indique qu’il va renouer le contact avec les clients. Mais en attendant la reprise de son travail dans les prochains jours, il a pris quelques jours de vacances pour, dit-il, faire le vide.

 

En rejoignant l’attelage gouvernemental en 2022, le dernier ministre des Pêches du régime sortant, Pape Sagna Mbaye avait laissé sa profession pour servir son pays.

 

D’ailleurs, le responsable de l’Alliance des forces de progrès (Afp) a toujours eu conscience que son poste ministériel était juste une fonction et non une profession.

 

« C’est une mission qu’on m’avait confiée parce qu’être ministre, ce n’est pas une profession, mais c’est une fonction. Donc, j’ai eu à exercer cette mission à mon âme et conscience, j’ai servi mon pays».

 

« Je retourne dans mon cabinet »

 

Et, la mission étant arrivée à son terme, Pape Sagna Mbaye va retourner à ses activités professionnelles en tant qu’expert maritime. Il va retrouver le Cabinet où il était quand on le nommait ministre de la République.

 

«J’ai toujours travaillé dans mon cabinet. J’ai été agréé comme expert maritime et c’est de ce Cabinet-là que j’ai été consulté pour être ministre. En ce moment-là, j’avais demandé à être omis du tableau de l’ordre des experts parce que la fonction de ministre est incompatible avec toute autre fonction. Une fois que cette charge ministérielle est terminée, je retourne à mon Cabinet. Je vais adresser une lettre à l’ordre des experts pour qu’ils me remettent sur le tableau et je vais continuer mon travail », a-t-il confié à L’Observateur.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles en Rapport

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top