ActualitésSociété

Amsatou Sow Sidibé: “Nos filles sont utilisées comme des objets”

Professeur en droit de la famille, Amsatou Sow Sidibé a fait part de sa “souffrance” à propos du viol présumé de la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione. Elle s’est xprimée dans les colonnes du journal Enquête.

Selon la juriste, la société sénégalaise ne reconnait pas le vrai statut de la femme. “Actuellement, je peux dire que je souffre, parce que nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur. Le sort de nos filles me fait souffrir, car on parle tout le temps de violences, de viols, de manque de considération. C’est contraire à la valeur, à la dignité de la personne. Il faut que ça cesse”, a t-elle regretté.

A noter que l’Ong jamra a déposé sa plainte ce jeudi 25 novembre contre Amina Badiane. Mame Mactar Gueye et Cie ont visé le délit d’apologie du viol, complicité passive de proxénétisme. Ils annoncent également une grande manifestation publique pour la suppression des concours de miss, après les différentes procédures judiciaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 + 29 =


Bouton retour en haut de la page