Accueil A la Une AFP: La succession de Moustapha Niasse divise les progressistes

AFP: La succession de Moustapha Niasse divise les progressistes

0

AFP: La succession de Moustapha Niasse divise les progressistes

 

Réunis à Mbour, les responsables et militants de l’Alliance des forces de progrès (Afp) du département veulent Alioune Sarr comme candidat à la prochaine élection présidentielle. Ils mettent en avant le Cv du maire de Notto Diobass qui a occupé plusieurs fonctions dont celle de ministre du Commerce, puis de ministre du Tourisme et des Transports aériens, renseigne Emedia.

« Nous, militants et responsables de Mbour, portons notre choix sur le camarade Alioune Sarr. Ses qualités faites de courtoisie, de respect du sens élevé des responsabilités, son engagement pour le rayonnement de l’Afp, expliquent notre conviction qu’il dispose de tous les atouts pour continuer l’œuvre grandiose du secrétaire général », déclarent les progressistes par la voix de Balla Sy, secrétaire général de l’Afp de Nguekokh.

Par ailleurs, Issa Diouf et ses amis saluent « les efforts » déployés par le Président Macky Sall et son gouvernement pour améliorer le quotidien des Sénégalais tout en soulignant que c’est le résultat « de toutes les forces de la coalition Benno bokk yaakaar ». Ils n’ont pas manqué de saluer « le patriotisme et la loyauté de Moustapha Niasse qui a apporté un appui inestimable au président de la République ».

Mais pour ces progressistes, l’heure a sonné pour la remobilisation des militants, de tenir un congrès en perspectives de 2024 avec comme candidat Alioune Sarr. Ce n’est pas l’avis de certains responsables qui ont pris part à la réunion.

« Nous avons été piégés. Nous ne savions pas qu’il s’agissait d’une assemblée générale. Sur les 16 communes, il n’y a que huit qui sont présentes. Nous sommes à l’écoute du secrétaire général Moustapha Niasse et des instances du parti. Depuis 22 ans, nous n’avons jamais connu de divisions. C’est pourquoi je suis peiné par ce mouvement fractionniste », déplore Sellé Ndiaye, secrétaire général de l’Afp de la commune de Sindia.

« C’est un hold-up. Nous pensions que c’était une réunion entre responsables. C’est ce qui explique que nous n’avons pas mobilisé nos militants. Il n’y avait à cette réunion que des militants de Mbour. La vérité est que ces deux responsables étaient des conseillers du ministre Alioune Sarr et ne sont mus que par leurs intérêts », ajoute Louise Diouf.

       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here