Accueil Actualités Affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar : «Khalifa...

Affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar : «Khalifa n’a commis aucun délit», (Avocat)

0
Il a été l’un des avocats du maire Khalifa Ababacar Sall, dans le dossier de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, en 2018. Une affaire dont l’Etat du Sénégal s’était constitué partie civile. Au finish, l’ancien député du Parti socialiste (Ps), placé sous mandat de dépôt le 7 mars 2017, a été condamné à 5 ans de prison pour un détournement portant sur 1,8 milliard de F CFA.
«Et comme le plus ancien parmi tous les avocats de Khalifa Sall, dans notre fonctionnement et notre déontologie, j’étais naturellement le dirigeant du pool d’avocats. Si je dois faire son bilan, pour ma propre conscience, je dois asseoir la raison pour laquelle j’ai accepté de le défendre. S’il avait été un mauvais, si j’avais pensé qu’il avait commis un délit, je l’aurais défendu. Le rôle d’un avocat est de défendre tout le monde», a fait savoir Me Doudou Ndoye dans l’émission « Jury du dimanche » de ce 16 janvier sur iRadio.
Toutefois, il dira : « J’ai défendu un maire dont j’ai eu la conscience qu’il n’a commis aucun délit. » Tout en soulignant : « Si le gouvernement du Sénégal avait laissé faire Khalifa Sall, son projet de parkings souterrains autour de la place de l’Indépendance, Dakar n’aurait pas été aujourd’hui une ville sursaturée de voitures garées. On n’a même pas de place pour se garer.  Donc, le gouvernement l’a empêché d’accomplir son bilan. La suite, c’est de l’administration. »