cropped-logotransparent.png

Accusation de tortures : Guy Marius Sagna dénonce la Commissaire Khady Fall, pressentie pour la MONUSCO

GUY_Marius_Sagna

Le député Guy Marius Sagna a exprimé de graves préoccupations dans une longue lettre exploitée par  Senego et adressée à Madame Bintou Keita, Cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), concernant la nomination du Commissaire Khady Fall. Sagna accuse Khady Fall de s’être livrée à des actes répétés de torture et à des traitements inhumains et dégradants contre des citoyens sénégalais, mettant en question sa nomination à diriger un contingent de policiers sénégalais dans le cadre de la MONUSCO.

Le député a détaillé plusieurs incidents pour étayer ses accusations. Il a relaté un événement survenu le 7 mars 2023, où il a lui-même été victime d’enlèvement, de séquestration, et de détention arbitraire par le Commissaire Khady Fall et ses hommes, en violation de son immunité parlementaire. Cet incident faisait suite à une tentative de Sagna de déposer une lettre de protestation à l’ambassade de Tunisie à Dakar, critiquant les propos du Président tunisien envers les noirs africains.

Guy Marius Sagna a également mentionné un incident du 23 mars 2022, où près de 20 membres d’associations citoyennes ont été arrêtés et soumis à des violences physiques et psychologiques sous les ordres de Khady Fall. Ces personnes, dont de nombreuses femmes, manifestaient pacifiquement contre le système de parrainage à l’élection présidentielle, avant d’être maltraitées et abandonnées dans des lieux isolés.

Un autre cas cité par Guy Marius Sagna concerne Abdou Karim Gueye (Xurum Xaax), activiste et leader du mouvement citoyen Nittu Deug, qui aurait été arrêté et torturé sur ordre de Khady Fall le 16 août 2022.

Guy Marius Sagna a souligné que ces actes de violence et de torture, devenus banals sous le commandement de Khady Fall, se font au mépris des droits fondamentaux et des conventions internationales ratifiées par le Sénégal. Il a exprimé sa crainte que la nomination de Khady Fall à la MONUSCO ne compromette la confiance et la coopération des populations locales avec la mission, tout en envoyant un message dangereux quant au respect des droits de l’homme par l’ONU.

Le député a insisté sur l’importance de réévaluer la nomination de Khady Fall et de garantir que seules des personnes respectueuses des droits de l’homme soient autorisées à participer aux missions de maintien de la paix de l’ONU. Sagna a terminé sa lettre en se disant prêt à fournir davantage d’explications et en remerciant la Cheffe de la MONUSCO pour son attention à cette question urgente.

Articles en Rapport

PUB

PUB

DERNIERS ARTICLES

PUB

SENEGALACTU est un site d’Information Sénégalais dont la ligne éditoriale est axée sur la Politique, la Santé, le Sport, la Culture etc… Senegalactu n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.
Service Commercial: pub@senegalactu.info
Rédaction: contact@senegalactu.info
Téléphone: +33 750 92 47 98 NUMERO ISSN 2712 – 696X

Nous suivre

scroll to top