ActualitésAfriqueInternational

Accord de paix au Mali : Le président algérien appelle les militaires à un «retour à la légalité»

Selon le journal  «Le Monde», le président algérien Abdelmadjid Tebboune déclare qu’un accord de paix devrait être signé, après avoir évoqué la crise malienne.
 
«Je demande aux dirigeants actuels du Mali de retourner à la légalité dans les meilleurs délais». Il insiste devant la presse algérienne qu’il faut sortir de cette crise, organiser des élections, et donner la parole au peuple.
 
L’Algérie partage 1 400 km de frontière avec le Mali et c’est à Alger que l’accord de paix entre le gouvernement malien et les ex-rebelles a été signé, en 2015. «Tant que l’accord de paix ne sera pas appliqué, les problèmes du Mali persisteront», annonce-t-il  dans sa sortie où il est revenu sur cet accord.
 
Depuis sa signature, l’application de l’accord de paix sur le terrain est poussive. Les ex-rebelles ont récemment officiellement déploré «l’abandon de l’accord» par le gouvernement malien de transition. Les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) contrôlent toujours la ville de Kidal située au nord-est du Mali, dans une région frontalière à l’Algérie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 + 8 =


Bouton retour en haut de la page