Accueil Actualités Abdoulaye Wade, Ousmane Masseck Ndiaye, Alioune Badara Cissé : Quand Macky Sall...

Abdoulaye Wade, Ousmane Masseck Ndiaye, Alioune Badara Cissé : Quand Macky Sall immortalise ses frères libéraux

0

Macky Sall a honoré plusieurs de ses camarades libéraux par des actes symboliques. Une manière de montrer qu’il s’inscrit toujours dans la grande famille libérale d’autant plus que la majorité des anciens caciques du PDS se sont rangés sous sa bannière. Mais les retrouvailles complètes se heurtent pour le moment au “non” de Abdoulaye Wade, pape de la famille libérale au Sénégal. 
 
Agenda très chargé, hier jeudi 15 juillet, pour le Président de la République. À Saint-Louis, alors que la campagne électorale bat son plein, Macky Sall a participé à deux événements: l’inauguration d’un  aéroport et la pose de la première d’un hôpital ultramoderne, construit sur le site l’ex-hôtel Mame Coumba Bang. 
 
Au-delà de l’importance de ces projets, la concrétisation de ces infrastructures est l’occasion pour le Président de poser des actes symboliques, notamment en termes de “naming”. Ainsi, le Président en exercice de l’Union africaine a rendu un nouvel hommage posthume à deux grandes figures de la vie politique à Saint-Louis : Ousmane  Masseck Ndiaye (Aéroport de Saint-Louis) et Alioune Badara Cissé (hôpital). Le premier nommé, disparu en janvier 2013 a été, entre autres, ancien ministre du Tourisme et des Transports aériens et maire de cette ville du nord du Sénégal.  Alioune Badara Cissé, décédé en août 2021, fut notamment Médiateur de la République, et ministre des Affaires étrangères. 
Au-delà des qualités respectives des deux hommes, le chef de l’État a honoré, également, deux frères libéraux avec lesquels il a cheminé au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS). .
 
Les libéraux semblent d’ailleurs à l’honneur, ces derniers temps, avec le Président puisque le nouveau stade de Diamniadio, inauguré, le 22 février, porte le nom de son mentor et fondateur historique du PDS, Abdoulaye Wade. 
 
Retrouvailles libérales
 
La multiplication de ces gestes symboliques est-elle un moyen pour Macky Sall de se rabibocher avec le PDS, ou ce qui en reste ? Une bonne partie des cadres du PDS (Modou Diagne Fada, Souleymane Ndéné Ndiaye, Oumar Sarr, etc…) ont déjà quitté le navire pour rejoindre les verts pâturages de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar. Et Macky Sall ne fait pas mystère de son souhait de reconstituer, autour de lui cette fois, la grande famille bleu et jaune. Mais ces différentes tentatives se sont heurtées à l’intransigeance d’Abdoulaye Wade, figure tutélaire du mouvement libéral. “Et c’est le maillon essentiel : Abdoulaye Wade. Tous les autres sont aujourd’hui autour du Président Macky Sall, reconnaissait Serigne Mbacké Ndiaye, fervent promoteur des retrouvailles libérales. Le patron,  c’est Abdoulaye Wade, sans lequel,  rien ne peut se concrétiser. Nous osons espérer que les jours qui viennent permettront aux gens de savoir que tous les libéraux  sont ensemble”. 
 
Voeu pieux qui ne se concrétisera pas dans l’immédiat, puisque Wade soutient la coalition Yaw-Wallu lors des législatives du 31 juillet. 
       

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here